Epargne Mensuelle Logo

Tout connaitre sur le Livret d’Épargne Populaire

Publié le 10/02/2020  Par Epargne Mensuelle

Bien qu’il soit moins répandu que le Livret A, le Livret d’Épargne Populaire reste un produit d’épargne intéressant. Produit d’épargne rémunéré et défiscalisé, au même titre que le livret A ou le Livret de Développement Durable et Solidaire, le LEP offre une série d’avantages. Parmi eux, la disponibilité immédiate des fonds, et la garantie de l’Etat. Avec un taux indexé sur celui du Livret A, ce produit d’épargne n’est accessible qu’aux contribuables dont le Revenu Fiscal de Référence est inférieur au plafond défini. Voici tout ce qu’il faut savoir sur ce livret d’épargne. 

Les Livret d’Epargne Populaire en 7 points clés

  • Taux : indexé sur celui du livret A (le taux du livret A : 0,75 %) avec une majoration de 0.50 point, soit 1,25 % depuis le 1er août 2017
  • Plafond : 7 700 euros hors intérêts. 
  • Fiscalité : non soumis à l’impôt ni aux prélèvements sociaux.
  • Bénéficiaires : réservé aux résidents fiscaux français dont les revenus sont inférieurs aux plafonds établis. 
  • Montant minimum de versement : 10 €, sauf pour le versement initial qui est fixé à 30 €. 
  • Montant minimum de retrait : 10 €
  • Frais : Aucun 
  • Disponibilité : immédiate

Ouverture et clôture d’un livret d’épargne populaire 

Le LEP est un produit d’épargne destiné aux personnes dont les revenus sont modestes et dont le domicile fiscal est situé en France. La souscription n’est possible que si les revenus du foyer sont inférieurs aux plafonds fixés :

  • 19 977 € pour la première part de quotient familial
  • 25 311€ pour 1,5 parts
  • 30 645 € pour 2 parts
  • 35 979 € pour 2,5 parts

(Pour l’ouverture d’un LEP en 2020)

(Source : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F236)

La durée de vie d’un LEP n’est pas limitée dans le temps. Toutefois, pour le conserver, le détenteur doit présenter chaque année à sa banque son avis d’imposition ou de non imposition sur l’année N-1. Soit en 2019, l’avis 2018 pour les revenus de 2017. Il s’agit de l’avis d’imposition sur l’année N-1, soit en 2019 l’avis d’imposition 2018 pour les revenus de 2017. Si le détenteur ne remplit plus les conditions, il doit formuler une demande de fermeture de son compte avant le 31 mars de l’année qui suit la production de l’avis d’imposition (31 mars 2019 pour les revenus de 2017).  Ainsi, en cas de dépassement du plafond de revenu pour une année, le bénéfice du LEP est maintenu, si l’année suivante, le revenu repasse sous la barre de la limite d’éligibilité.

Le titulaire peut également demander la fermeture de son compte épargne ou demander son transfert vers une autre banque sans pour autant en perdre la rémunération. En cas de décès du titulaire du compte épargne, celui-ci est clôturé et les sommes sont remises aux héritiers lors de la succession. 

Taux d’intérêt, rémunération et fiscalité du Livret d’ Épargne Populaire

Évolution du taux du Livret d’Épargne Populaire

Evolution du taux du Livret d'Epargne Populaire
Évolution du taux du Livret d’Épargne Populaire (Source : Rapport OER 2018)

Les intérêts perçus sur le capital d’un LEP sont calculés par quinzaine. Ainsi, un versement réalisé entre le 1er et le 15 porte intérêt à partir du 16 et un versement réalisé le 16 porte intérêt à partir du 1er du mois suivant. À la fin de chaque année, les rémunérations perçues sur chaque quinzaine sont versées et ajoutées au capital de l’épargne. Les intérêts sont ainsi reportés au capital de l’épargne sur l’année suivante et génèrent également des intérêts. 

Les intérêts générés par le LEP sont entièrement défiscalisés. La rémunération est en effet nette d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux. Un avantage majeur, en comparaison avec d’autres produits d’épargne.

Évolution de la collecte et des encours du Livret d’Épargne Populaire 

Après une collecte positive en 2008, atteignant les 1,4 milliard d’euros, le livret d’épargne populaire a affiché une collecte négative pendant 8 années. En 2017, les retraits ont dépassé les collectes à hauteur de 750 millions d’euros, ce qui est toutefois inférieur aux chiffres de 2016 (963 millions d’euros). En 2018, le livret d’épargne populaire démarre dans le rouge avec un retrait dépassant la collecte à hauteur de 47 millions d’euros.

En 2018, les livrets supérieurs au plafond de 7 700 € ont dépassé les deux tiers des encours, soit 69 %, contre 38 % pour les LEP compris entre 750 et 7 700 € (Source : Rapport OER 2018). Fin 2018, l’encours enregistré pour les livrets d’épargne populaire était de 43,27 milliards d’euros, soit une baisse de 0,7 milliards d’euros par rapport à l’année précédente ». 

Dans son rapport annuel de l’observatoire des épargnes réglementées, la Banque de France a souligné l’avantage qu’a offert la promotion de ce produit d’épargne au niveau de toutes les banques. Les premiers résultats ont été perçus au début de 2019 par la reprise des ouvertures de livret d’épargne populaire. Le niveau des encours au premier trimestre a largement dépassé ceux des trois dernières années. (Source : Rapport OER 2018) 

La disponibilité du LEP, un de ses grands avantages 

Un livret d’épargne populaire s’adresse avant tout aux personnes cherchant un produit où l’épargne reste facilement disponible. De quoi permettre de faire face à toutes sortes d’imprévus du quotidien comme une panne de chaudière, une réparation de voiture coûteuse, ou des travaux dans la maison.

Accessible sous conditions de revenus, le LEP est un livret règlementé, rémunéré et défiscalisé, C’est un produit d’épargne qui offre un taux d’intérêt supérieur à celui du Livret A et du LDDS. Autre atout, son plafond de 7 700€ ne concerne que les dépôts et non les intérêts capitalisés.

© Epargne-mensuelle-2020 — Tous droits réservés