Epargne Mensuelle Logo

Pourquoi mettre en place un versement programmé ?

Publié le 23/09/2019  Par admin


Auparavant pratiqué exclusivement par les investisseurs boursiers ou dans l’assurance-vie, l’investissement par versement programmé s’étale aujourd’hui sur d’autres produits d’épargne. Il s’agit d’une option profitable pour les épargnants, et surtout ceux qui ne disposent pas d’un capital important pour investir. Les versements programmés permettent d’investir et de se constituer une épargne progressivement.

Qu’est-ce que le versement programmé ?

Connus surtout dans le cadre de l’assurance-vie et dans le domaine boursier, les versements programmés sont un moyen d’épargner progressivement. Également appelé « prime périodique », dans le cas des contrats d’assurance-vie, le versement programmé permet d’alimenter périodiquement son assurance-vie. À la signature de son contrat, l’épargnant est invité à définir le montant de sa prime périodique et la fréquence de ses versements. Généralement, le montant indiqué est prélevé automatiquement sur le compte du souscripteur mensuellement ou trimestriellement. Mais il peut également choisir de faire le versement de ses primes d’assurance semestriellement ou annuellement.

Le versement programmé permet ainsi à un épargnant d’investir suivant son budget et ses possibilités, mais surtout à son propre rythme. Et si cette solution a longtemps été appliquée pour les contrats d’assurance-vie, elle s’applique aujourd’hui sur de nombreux produits d’épargnes. Ce moyen permet surtout à un particulier de réaliser une capitalisation progressive suivant ses possibilités. 

Le versement programmé ou l’investissement fractionné, quels avantages ?

En Livret A

Pour les épargnants qui ont souscrit à un compte épargne rémunéré, Livret A, le versement programmé permet également de jouir de certains avantages. Il faut savoir qu’aujourd’hui nombreux sont les Français qui épargnent régulièrement via une partie de leurs revenus professionnels. Pour certains, surtout ceux qui ont besoin d’avoir accès à leur fond, une épargne bancaire du type Livret A est la meilleure option. Et grâce au versement programmé, l’épargnant peut régulièrement augmenter le capital de son épargne. 

Pour assurance-vie classique

Il existe trois manières d’alimenter son contrat d’assurance-vie : par versement en une fois, par versement libre ou par versement programmé. Ce troisième type de versement se caractérise principalement par sa grande souplesse d’utilisation, mais permet aussi de démocratiser l’accès à ce type d’épargne. L’épargnant peut, à l’ouverture d’un compte, choisir ce type de versement et déterminer le montant et la périodicité de ses versements. Les versements programmés permettent également de bénéficier de l’effet de capitalisation en commençant à épargner plus tôt. 

En Assurance-vie Robot Advisor

Depuis leur sortie, les contrats d’assurance-vie Robot Advisor ont attisé la curiosité des épargnants. Plus encore, grâce à leur coût compétitif, ces types de contrats d’assurance-vie ont fait l’engouement des épargnants. Avec un coût largement moins cher que l’assurance-vie traditionnelle, ce type de contrat d’assurance-vie offre pourtant une belle performance. Un contrat d’assurance-vie Robot Advisor est généralement accessible à partir d’un capital de 1 000 €, mais avec les versements programmés les particuliers peuvent accéder encore plus facilement. À raison d’une centaine d’euros, il est aujourd’hui possible de souscrire à un contrat d’assurance robot advisor.

En Livret DD et Solidaire

Les particuliers désirant réaliser une épargne sûre et défiscalisée sont souvent ceux qui s’intéressent au LDDS ou Livré de développement durable et solidaire. Avec un capital disponible en tout temps, un taux de rémunération à 0,75 % par an, ce livret offre également la possibilité de jouir d’un rendement net de fiscalité. Comme pour le livret A, les épargnants peuvent alimenter leur compte épargne rémunéré LDDS de trois manières : en une fois, par versements libres ou par versements programmés. Le versement programmé permet, dans le cas où le capital disponible n’est pas assez, de se constituer une épargne progressivement. 

En LEP

Comme tout autre livret d’épargne, le Livret d’épargne populaire offre la possibilité de se constituer une épargne en toute sécurité. Plus encore, avec la possibilité d’alimenter son compte épargne rémunéré par versement programmé, les épargnants jouissent de grands avantages. Il faut également savoir que même si un épargnant choisit de se constituer un capital par investissement fractionné, l’intérêt de son livret d’épargne bénéficiera toujours des mêmes conditions de fiscalité. Pour un LEP, l’intérêt bénéficie d’une exonération d’impôt. 

En CEL

Le compte épargne logement est une épargne visant principalement à aider les contribuables désirant épargner pour financer l’acquisition ou les travaux de leur logement. Mettre en place un versement programmé permet de se constituer ainsi rapidement un capital pour commencer les travaux. Plus encore, l’épargnant peut, au bout de 18 mois et si l’intérêt de son CEL a atteint un certain niveau, avoir accès à un prêt immobilier à taux de prêt privilégié. À noter que chaque versement est pris en compte dans le calcul des intérêts sur le mois suivant. 

En Livret jeune

Dans le cas de livret jeune, l’épargnant peut alimenter facilement et à son rythme son compte épargne rémunéré. Il faut toutefois noter que le capital d’une épargne Livret Jeune est plafonné à 1600 €. Seuls les intérêts peuvent venir augmenter ce montant, et ce, sans limite. La mise en place du versement programmé permet d’optimiser le rendement de son épargne. Ce compte étant soumis à la règle des quinzaines, verser avec le début de chaque période permet de faire en sorte que les sommes versés soient pris en compte dans le calcul des intérêts sur la prochaine période.  

En Livret bancaire non règlementé 

Les versements programmés sont encore plus avantageux dans le cadre des Livrets d’épargnes bancaires dits non règlementés. Il s’agit de compte épargne dont les conditions et les plafonds ne sont fixés pas par décrets. Le plafond du capital de ses comptes épargne étant plus important, les titulaires peuvent ainsi se constituer un capital important. En optant pour des versements programmés, les épargnants peuvent alimenter leurs comptes épargnes suivant leur rythme et leur possibilité. 

En SCPI

Ce moyen offre de nombreux avantages pour l’épargnant, dont la possibilité de lisser les cycles de marché. Il est impossible d’espérer investir systématiquement dans un cycle de marché bas et d’en sortir à un niveau plus élevé. C’est également une manière permettant de se constituer une épargne progressivement suivant ses possibilités. Suivant la SCPI et surtout le prix de la part, l’investisseur peut se constituer son patrimoine progressivement tout en bénéficiant des avantages qu’offre le véhicule de placement. 

Comment mettre en place un versement programmé ? 

Qu’il s’agisse d’une souscription à une SCPI, d’un livret d’épargne ou d’une assurance-vie, les paramètres du versement programmé sont définis à la mise en place du plan épargne. Cela permet à l’épargnant de se constituer un capital progressif jusqu’à son départ à la retraite. Ainsi, c’est l’épargnant lui-même qui définit à la signature de son contrat le montant de ses versements mensuels. Il faut toutefois savoir que cela peut varier dans certains cas. 

Pour une SCPI par exemple, peu de sociétés de gestion encore proposent cette possibilité. De fait, le souscripteur doit se plier aux conditions établies par la société de gestion. Pour le cas des Livrets d’épargne ou des contrats d’assurance-vie, le premier versement est souvent défini à l’avance. Pour ce qui est des prélèvements automatiques, l’épargnant peut définir le montant qui lui convient.  


© Epargne-mensuelle-2020 — Tous droits réservés